Le biniou, voix du démon ou Les sonneurs vont en enfer.

Fañch Roudaut 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : "Le dimanche [...] il ne faut surtout pas que l'on songe à danser, car la danse est le chemin de l'enfer, le biniou la voix du démon ! [...] Il y a de toutes parts un concert unanime de choréophobie". Pour Yves Le Gallo, qui cite ce texte, de 1845, de Bachelot de la Pylaie, l'horreur de la danse du clergé finistérien n'a fait que se renforcer pendant tout le XIXe siècle, l'offensive cléricale atteignant son paroxysme à la fin de ce siècle, du moins en Léon.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Fañch Postic. Bretagnes du coeur aux lèvres : Mélanges offerts à Donatien Laurent., Presses Universitaires de Rennes (http://www.pur-editions.fr/), pp.29-38, 2009
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00472964
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 13 avril 2010 - 16:10:53
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00472964, version 1

Collections

Citation

Fañch Roudaut. Le biniou, voix du démon ou Les sonneurs vont en enfer.. Fañch Postic. Bretagnes du coeur aux lèvres : Mélanges offerts à Donatien Laurent., Presses Universitaires de Rennes (http://www.pur-editions.fr/), pp.29-38, 2009. 〈hal-00472964〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

132