Treuzoù : le " seuil ", passage et limite. Approche ethnologique d'un entre-deux : l'entrée de la maison bretonne.

Jean-François Simon 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : On a pu écrire à propos de la porte qu'elle constitue une "ambiguïté fondamentale" : pourtant cette ambiguïté, si elle existe, ne réside pas tant dans le fait qu'elle permet à la fois l'entrée et la sortie que dans le fait qu'elle est un passage possible et une limite imposée. Une ambivalence, synthétisée par l'existence même du seuil (en breton treuzoù), qui marque au sol la limite entre l'extérieur et l'intérieur, entre l'espace public et l'espace privé et même entre un espace profane et un espace sacré.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Maisons paysannes en Europe occidentale (XVe - XXIe siècles)., Presse Universitaires de Paris-Sorbonne, pp.341-348, 2008
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00463560
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : vendredi 12 mars 2010 - 16:21:33
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00463560, version 1

Collections

Citation

Jean-François Simon. Treuzoù : le " seuil ", passage et limite. Approche ethnologique d'un entre-deux : l'entrée de la maison bretonne.. Maisons paysannes en Europe occidentale (XVe - XXIe siècles)., Presse Universitaires de Paris-Sorbonne, pp.341-348, 2008. 〈hal-00463560〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

145