Le gibier de l'apocalypse. : Chasse et théorie du complot.

Sergio Dalla Bernardina 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Qui sont les responsables de la diminution du gibier dans l'arrière-pays corse ? Les céréaliers nord-européens, soupçonnés d'empoisonner les grives et les bécasses ? L'État français qui pour éradiquer les chenilles stérilise les perdreaux ? Les « citadins » de Bastia et d'Ajaccio avec leurs 4 × 4 polluantes ? Les touristes italiens qui effarouchent les pigeons ramiers en les empêchant de se poser sur les châtaigneraies ? Les voisins de la commune d'à côté, avec leurs « battues et contre-battues » printanières ? Les jeunes du village qui déchargent leur fusil sur n'importe quoi ? Dans l'imaginaire insulaire, chez les derniers représentants de la chasse « traditionnelle », la raréfaction de certaines espèces se traduit par une véritable théorie du complot. À l'origine de la « dénaturation » de l'île, perçue comme le signe avant-coureur d'une apocalypse culturelle, on trouve toujours l'Autre.
Type de document :
Article dans une revue
Ethnologie française, Presses Universitaires de France, 2009, XXXIX (1), pp.89-99
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00461369
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 4 mars 2010 - 15:04:42
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00461369, version 1

Collections

Citation

Sergio Dalla Bernardina. Le gibier de l'apocalypse. : Chasse et théorie du complot.. Ethnologie française, Presses Universitaires de France, 2009, XXXIX (1), pp.89-99. 〈hal-00461369〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

140