Du breton mondain.

Ronan Calvez 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Au XVIIIe siècle, en Basse-Bretagne, il existe une production littéraire profane qui est restée principalement manuscrite : la littérature du breton mondain. Réfléchir sur ce breton mondain oblige à revoir l'histoire des pratiques langagières des siècles précédents : en effet, il n'y a pas d'un côté le peuple ne parlant que le breton, et de l'autre la noblesse ou la bourgeoisie ne pratiquant que le français. Cela oblige également à relire la littérature du breton d'avant le Siècle des Lumières : ainsi, une pratique culturelle de distinction peut aisément être mise en Lumière. Au XVIIIe siècle, à l'usage de la langue bretonne par une couche de la population aisée et cultivée correspond une expression littéraire inédite. Celle-ci se caractérise notamment par l'irruption du je : les auteurs, le plus souvent anonymes, font entendre, avec allégresse, les élans et les émois de leur corps et de leur coeur. Cette littérature confirme alors une certaine forme de désacralisation de la société basse-bretonne et témoigne d'une forte progression du mouvement émancipateur moderne qui trouve un écho réel en breton.
Type de document :
Article dans une revue
Annales de Bretagne et des Pays de l Ouest, Presses Universitaires de Rennes, 2008, 115 (3), pp.135-153
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00454689
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 9 février 2010 - 11:24:11
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00454689, version 1

Collections

Citation

Ronan Calvez. Du breton mondain.. Annales de Bretagne et des Pays de l Ouest, Presses Universitaires de Rennes, 2008, 115 (3), pp.135-153. 〈hal-00454689〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

155